La livraison est offerte à partir de 30€ d'achat ! profitez-en !

Comment choisir son sac de survie ?

Comment choisir son sac de survie ?

juin 01, 2019

Que ce soit pour la survie, le bushcraft, l'évacuation ou bien la randonnée, le choix du sac à dos est primordial. C'est lui qui va transporter tout ce dont vous avez besoin pour faire face à toutes les situations. Il sera votre compagnon de route, mieux vaut donc suive ces quelques conseils avant l'achat.

Quel volume pour un sac à dos de survie ?

Petit sac ou grand sac ? Difficile de donner une estimation sur le volume à privilégier pour son sac à dos. Tout dépend de votre utilisation. En effet, un randonneur n'aura pas les mêmes critères de volume qu'un survivaliste préparant son sac à dos d'évacuation (BOB).

Ainsi, pensez à ce que vous voulez en faire. Mais gardez à l'esprit que vous êtes dans une optique de survie et d'autonomie, même si celle-ci est provisoire. On juge que pour une autonomie complète de plusieurs jours (trois jours étant une moyenne), un sac de 50 litres est un bon compromis.

Pour de plus grands périples, optez pour des sacs de plus grande contenance. Petite astuce : avant l'achat, prenez tout ce que vous voulez mettre dans votre sac, et utilisez des sacs poubelles de différentes contenances afin de vous faire une idée.

sac à dos de survie

Caractéristique d'un sac de survie

Un sac à dos de survie doit posséder des caractéristiques spécifiques. Exposé aux éléments, à l'humidité, il va être mis à rude épreuve. De plus, vous risquez de le porter un long moment sur votre dos. Choisir un sac réglable et dont vous pouvez répartir la charge est primordial.

De ce fait, votre sélection devra se faire sur un sac résistant, imperméable et confortable. Choisissez un sac à dos (ultra) léger, car vous allez devoir le remplir de beaucoup d'équipements. Contre la pluie et l’humidité, choisissez un tissu imperméable mais respirant. En cas de forte pluie ou de contact avec l’eau, vous pourrez toujours recouvrir votre sac à dos de survie avec une protection étanche ou un sac poubelle.

Les bretelles doivent être ergonomiques et réglables. Optez pour un sac à dos de survie avec des sangles ventrales et pectorales. Elles vont soutenir la plus grande partie du poids de votre sac. Gardez en tête que le poids de votre sac à dos tactique ne doit pas peser sur vos épaules. C’est pour cela que les sangles ventrales sont indispensables : elles permettent de répartir le poids du sac sur les hanches, ce qui est plus agréable et confortable.

Les poches latérales sont vivement conseillées. Non seulement elles vont redistribuer le poids, vous évitant d'avoir mal au dos et d'être trop fatigué, mais en plus, vous allez pouvoir ranger les objets dont vous allez avoir besoin souvent (lampes, couteaux, paille filtrante) à portée de main.


Sac à dos survie 50 L

Coup de Coeur :
Sac à dos de Survie 50 L

  • Idéal pour 3 à 5 jours d’autonomie
  • Imperméable et résistant
  • Grands compartiments et petites poches modulables
  • Bon maintien grâce à la sangle poitrine et à la ceinture

DECOUVRIR LE SAC


Avec cette organisation, vous n'allez pas devoir retourner le sac à chaque fois que vous cherchez quelque chose. De manière générale, privilégiez les sacs avec de nombreux rangements et compartiments. Il existe des modèles équipés d'une poche à eau, très utile pour une bonne hydratation. Mais pensez aussi à prendre une gourde.

Le compartiment central, quant à lui, doit être assez grand pour y ranger votre nourriture, votre sac de couchage, un poncho pour la pluie, une veste, etc. Certains sacs sont munis de bandoulières (ou sangles) qui resserrent le compartiment principal. Cela permet d'équilibrer le poids.

Côté look, choisissez un sac à dos neutre, ou bien noir, ou encore un sac à dos militaire, voire camouflage. En situation de rupture de la normalité, la discrétion (sauf si on cherche des secours, dans ce cas, votre gilet jaune et fusée de détresse sont préconisés), est primordiale, car de nombreuses personnes vont chercher des ressources, et toutes ne sont pas pleines de bonnes intentions.

Sur notre boutique, nous vous proposons quelques sacs à dos de survie, sacs à dos militaire et de voyage qui répondent aux critères que nous avons vus. De capacité et couleurs différentes, ils sont imperméables, possèdent de nombreuses poches et sangles et peuvent répondre à divers besoins (sac de randonnée, sac de voyage, sac de survie, B.O.B).

Note : La sangle pectorale n'est pas toujours adaptée à toutes les morphologies, dont celles de la gent féminine. Elles peuvent compresser la poitrine. Ainsi, les sacs à dos pour femmes sont à privilégier, afin de faire un trek ou une sortie dans le plus grand confort.

Comment préparer son sac de survie

Maintenant que vous avez fait votre choix, il faut remplir votre sac à dos de survivaliste. Et là, le choix de l’équipement sera fonction de son emploi. Est-ce que ça sera un sac à dos pour du bushcraft, de la randonnée ? Pour une autonomie complète ? Un BOB ? En fonction de ce critère, vous allez pouvoir y mettre le matériel utile et éliminer le superflu.

Ainsi, vous pourrez intégrer votre EDC (kit survie) pour les évacuations, votre trousse de premiers secours, votre gourde , une paracorde, un couteau de survie, de quoi faire du feu (indispensables dans tous les cas), une boussole, des gants, de quoi faire un abri... Pensez à glisser au fond des sacs poubelles et des vêtements de rechange. Allez lire notre liste du matériel indispensable pour le bushcraft et la survie pour vous donner quelques idées. Sachez aussi que le gouvernement a également fait une liste « kit d'urgence » pour vous aider à choisir votre matériel de survie.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Fabriquer arc de survie
Comment fabriquer un arc de survie pour le bushcraft ?

décembre 08, 2019

Un arc s’utilise avec des flèches. C’est pour cela qu’il sera question ici de la fabrication de l’arc et de flèches.

La branche de l’arc ne doit pas être trop souple. Elle doit plutôt être assez flexible. C’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser pour la fabrication du bois d’if, d’acacia, de genévrier, de tek, de chêne ou de citronnier. Vous aurez donc besoin d’un bois sans nœuds, boutons ou fourches avec une longueur d’un mètre. Cette longueur peut cependant varier en fonction de de votre taille.

Voir l'article entier

Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft
Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft

novembre 06, 2019

Il est vrai qu’il faut se préparer pour partir à l'aventure. Mais quand il s'agit d'une sortie bushcraft, une bonne préparation est primordiale. Raison pour laquelle, il faudra avoir non seulement préparer son kit de survie mais également des accessoires pour faire la cuisine. Et en matière de cuisine, il est important d'avoir le nécessaire à savoir la grille, la popote et le réchaud. Nous vous invitons à en savoir plus en lisant la suite de notre article.

Voir l'article entier

Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?
Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?

octobre 01, 2019

En règle générale, la hache la scie et la machette auront la même fonction : couper du bois. Pour faire du feu, construire un abri, ou encore fabriquer d'autres outils, vous allez devoir mettre la main à la pâte. Mais le bois que l'on trouve en Europe n'est pas le même que l'on peut trouver en pleine jungle.

Voir l'article entier