La livraison est offerte à partir de 30€ d'achat ! profitez-en !

différence bushcraft survie survivalisme

La différence entre bushcraft, survie et survivalisme

avril 30, 2019

On a tendance à mettre le bushcraft, la survie et le survivalisme dans le même panier. Pourtant, ces trois mouvements sont différents. Et pour cause, ils n’ont pas la même philosophie ni ne répondent aux mêmes problématiques ou envies. Pourtant, à différents degrés, ils se servent de la nature et se basent sur des connaissances communes. Alors quelle est la différence entre bushcraft, survie et survivalisme ? C’est ce que nous vous expliquons dans cet article.

Le bushcraft : vivre en harmonie avec la nature

D’abord, nous avons donc le bushcraft qui s’apparente plus à un mode de vie. Cet « art de vivre en pleine nature » nécessite une très bonne connaissance de la faune et de la flore ainsi que des compétences pour vivre dans la nature. Les puristes du bushcraft n’utilisent aucune technologie et se servent simplement et exclusivement de ce que la nature met à leur disposition.

De façon concrète, le bushcraft c’est le fait de partir plusieurs jours dans la forêt ou la montagne, de faire un campement, construire un abri, allumer un feu, trouver de l’eau potable, la filtrer et se nourrir. L’idée est de pouvoir vivre dans la nature.

Dans son application moderne, les amateurs de bushcraft se servent de quelques outils afin de faciliter leur immersion en pleine nature : couteaux, haches, pelles, tarp ou encore réchaud peuvent être utilisés. Ils peuvent utiliser des vêtements militaires pour des raisons pratiques mais ne se fournissent pas exclusivement dans les surplus.

Le bushcraft s’envisage de façon semi-nomade : les adeptes montent un campement et vivent de façon plus ou moins prolongée au même endroit. Leur vie n’est pas en danger. Ils connaissent des techniques de survie au cas où un danger fait face, mais leur pratique ne tourne pas autour de cela.

A lire : Qu’est-ce que le bushcraft ?

différence bushcraft survie survivalisme

La survie : quand la vie est en péril.

C’est sur ce dernier point que se situe toute la différence entre bushcraft et survie. Alors que le bushcraft s’envisage comme un mode de vie, la survie indique qu’il y a un danger immédiat pour la vie. Il faut donc s’en protéger grâce à des compétences et connaissances rigoureuses apprises en amont.


En mode survie, la personne doit être capable de résister en toute situation et/ou dans des conditions extrêmes.Ces savoirs peuvent être issus d’une pratique régulière du bushcraft et d’un enseignement théorique à travers des livres, guides de survie ou des stages de survie par exemple.

L’équipement de survie comprend par exemple un kit de survie et des accessoires de défense ou de survie (couverture de survie, sifflet…) à prévoir au cas où une sortie bushcraft tournerait mal.

En situation d’urgence, la personne qui cherche à survivre en pleine nature se servira de tous les moyens à sa disposition, technologiques ou non, pour survivre. Par ailleurs, la survie en pleine nature implique d’être nomade puisqu’il faut réussir à s’échapper du danger.

différence survie bushcraft survivalisme

Survivalisme : la survie comme mode de vie

Enfin, le survivalisme est un mode de vie sédentaire dans une situation périlleuse. Autrement dit, le survivalisme, à la différence du bushcraft ou de la survie, s’envisage comme un mode de vie imposé par un danger permanent. Ainsi, les survivalistes se préparent à vivre en ville (survie urbaine) ou en pleine nature pour une longue durée. L’idée est donc de maintenir un cadre de vie par exemple dans un contexte de guerre.

Le survivaliste utilise la technologie et tous les autres moyens (matériels et intellectuels) à sa disposition pour vivre en autonomie, être indépendant et autosuffisant. Par conséquent, ils peuvent utiliser des générateurs électriques, des panneaux solaires, le réseau téléphonique et stockent des denrées alimentaires. Ils se tournent souvent vers les surplus militaires pour trouver de l’équipement militaire adapté à leurs besoins.

Les techniques de survivalisme sont plus larges que celles du bushcraft. Par exemple, elles incluent souvent des techniques de self-défense. Néanmoins, et c’est là que l’on y trouve une complémentarité, les connaissances et techniques bushcraft peuvent permettre aux survivalistes de (sur)vivre en pleine nature si cela est nécessaire.

différence bushcraft survie survivalisme

Différence entre bushcraft, survie et survivalisme : pas la même philosophie.

Le bushcraft est un mode de vie en harmonie avec la nature, la survie intervient lorsque la vie en pleine nature est en danger immédiat (prédateurs, noyade...) et le survivalisme est la préparation à vivre dans un cadre de danger permanent (guerre, attaque biochimique...)

Pour conclure, je dirais que la différence entre le bushcraft, la survie et le survivalisme est avant tout la philosophie associée à chacune de ces pratiques. Le bushcraft se base sur une philosophie de vie très minimaliste, un véritable retour aux sources, à la Vie Sauvage. Alors que la survie et par extension, le survivalisme, se basent avant tout sur la mise en péril de la vie. Ces deux pratiques permettent de se préparer à un danger, une catastrophe ou un cataclysme. Le survivalisme est un mode de vie imposé alors que le bushcraft est un mode de vie choisi.



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Fabriquer arc de survie
Comment fabriquer un arc de survie pour le bushcraft ?

décembre 08, 2019

Un arc s’utilise avec des flèches. C’est pour cela qu’il sera question ici de la fabrication de l’arc et de flèches.

La branche de l’arc ne doit pas être trop souple. Elle doit plutôt être assez flexible. C’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser pour la fabrication du bois d’if, d’acacia, de genévrier, de tek, de chêne ou de citronnier. Vous aurez donc besoin d’un bois sans nœuds, boutons ou fourches avec une longueur d’un mètre. Cette longueur peut cependant varier en fonction de de votre taille.

Voir l'article entier

Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft
Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft

novembre 06, 2019

Il est vrai qu’il faut se préparer pour partir à l'aventure. Mais quand il s'agit d'une sortie bushcraft, une bonne préparation est primordiale. Raison pour laquelle, il faudra avoir non seulement préparer son kit de survie mais également des accessoires pour faire la cuisine. Et en matière de cuisine, il est important d'avoir le nécessaire à savoir la grille, la popote et le réchaud. Nous vous invitons à en savoir plus en lisant la suite de notre article.

Voir l'article entier

Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?
Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?

octobre 01, 2019

En règle générale, la hache la scie et la machette auront la même fonction : couper du bois. Pour faire du feu, construire un abri, ou encore fabriquer d'autres outils, vous allez devoir mettre la main à la pâte. Mais le bois que l'on trouve en Europe n'est pas le même que l'on peut trouver en pleine jungle.

Voir l'article entier