La livraison est offerte à partir de 30€ d'achat ! profitez-en !

Qu’est-ce que le bushcraft ? Définition complète

Qu’est-ce que le bushcraft ? Définition complète

avril 29, 2019

Balade dans la nature, construction d’une cabane ou d’un arc, connaissance pointue de la flore : qu’est-ce que le bushcraft ? Cet « art de vivre dans les bois » réunit toujours plus d’adeptes depuis qu’il a été popularisé dans le début des années 2000. Quand certains l’envisagent comme un mode de vie primitif en pleine nature, d’autres pensent à de la survie en forêt et d’autres encore, randonneurs, l’envisage comme un bivouac en pleine nature. Finalement, le bushcraft c’est quoi ? Pour éclairer tout cela, nous vous en proposons une définition complète. À partir de la définition stricte du terme et de nos recherches, nous vous proposons ci-dessous une vision plus globale de ce qu’est réellement le bushcraft.

Étymologie de Bushcraft et définition stricte

Pour avoir une définition précise du bushcraft, on peut s’intéresser à son étymologie. Bushcraft est un mot qui nous vient de l’anglais, construit avec le rapprochement de « bush » et « craft ».

En anglais, « bush » signifie buisson. Cependant, c’est un mot qui provient du néerlandais « bosch » désignant des espaces naturels non cultivés. Ce terme est passé dans la langue anglaise suite à l’assimilation des colons boers d’Afrique du Sud puis son utilisation a été étendue à toutes les autres colonies britanniques (Nouvelle-Zélande, Australie) et désignait des paysages très variés. Autrement dit, au-delà de son sens strict, « bush » fait référence à des espaces naturels sauvages (la brousse), dans le sens où ils ne sont pas maîtrisés par l’homme.

« Craft » renvoie au savoir-faire manuel, à l’artisanat, la construction.  

Ainsi, bushcraft est un mot valise qui, au regard de son étymologie, fait référence à l’artisanat de la brousse. Il aurait été créé pour raccourcir l’expression « the craft in the bush ».

Plus largement, les adeptes du bushcraft le définissent comme un « art de vivre en pleine nature ». Un ensemble de technique qui permet de réapprendre à vivre dans la nature grâce à l’acquisition de compétences plus ou moins anciennes et primitives. 

définition bushcraft

Histoire du Bushcraft

L’histoire du bushcraft remonte à la fin du 19e siècle à travers la figure de Baden Powell, un militaire britannique. En effet, après une mission en Inde où il a découvert le travail des éclaireurs et leur importance dans les opérations militaires, il arrive en Afrique du Sud où il sera au contact des « éclaireurs » locaux.

Il aura une profonde admiration pour ces indigènes dont il va apprendre beaucoup sur les techniques d’approche et d’exploration. Il perfectionne ainsi son programme militaire et l’apprend à des éclaireurs militaires formés en petites patrouilles. Au retour de ses expéditions, Powell prend à cœur de former les jeunes garçons à ses nouvelles techniques apprises sur le terrain. Après les avoir compilés dans un livret, il organise des stages d’apprentissages. Ce sont les prémices d’un mouvement qui deviendra international : le scoutisme.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est l’officier David Stirling, fondateur des forces spéciales anglaises SAS, qui s’inspirera des savoir-faire des autochtones pour créer des tactiques qui permettront à ses troupes d’évoluer sur le terrain sans logistique arrière. Il leur apprend à se soigner, à trouver de la nourriture et de l’eau, à purifier l’eau, mais aussi à se protéger des éléments en pleine nature. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les SAS furent les premières forces spéciales à proposer des programmes de survie.

Ici, le bushcraft (qui n’était alors pas nommé comme tel) se retrouve dans ces techniques de survie en pleine nature, adaptées au terrain militaire. Le bushcraft fait alors référence à l’ensemble des méthodes ancestrales de vie en pleine nature des peuples autochtones. Pour Stirling, le bushcraft se base sur 3 grands piliers : savoir se protéger des éléments, trouver de l’eau et trouver de la nourriture.

Le bushcraft et les techniques de survie ont ensuite été popularisés dans les années 2000 par les émissions de l’aventurier anglais Ray Mears, par les Hiddins en Australie et Mors Kochanski (survivaliste) en Amérique du Nord. Plus récemment, d’autres explorateurs, aventuriers et anciens militaires tels que Bear Grylls ou Mike Horn, participent aussi à la diffusion à un large public des techniques de survie en pleine nature.

Le bushcraft traditionnel

On appelle bushcraft traditionnel les techniques de vie dans la nature qui datent des prémices de l’humanité. En d’autres termes, le bushcraft traditionnel est une approche puriste de la vie en pleine nature. Les bushcrafteurs puristes mélangent les outils et les techniques primitives (roots) ou anciennes pour une approche originelle de nature. Un retour à la vie sauvage en somme. Le matériel est rustique, fait main, sur le terrain grâce à ce que la Nature met à disposition.

Cette approche s’envisage comme un ensemble de technique de vie, un véritable art de vivre qui n’est pas de la survie.

definition bushcraft

Le bushcraft moderne

Alors que les puristes se servent exclusivement de ce que la nature met à leur disposition, la plupart des passionnés de bushcraft mêlent des techniques et outils primitifs à des techniques et outils plus modernes. Ainsi, le bushcraft moderne utilise des objets et équipements de randonnée légère (tarp, tente, casseroles, réchaud…) et n’hésite pas à se servir doutils pour faciliter le travail dans la nature (couteau, scies, haches). De plus, on y ajoute aussi quelques accessoires propres à la défense, à la survie ou à l’hygiène en fonction des sorties envisagées.

Bref, d’un art de vivre dans la brousse africaine, le bushcraft moderne est devenu l’ensemble des choses à savoir et à maîtriser pour vivre ou survivre dans la nature tout en la respectant. Empruntant des outils, des techniques ou des influences à divers mouvements (traditionnel, survivaliste, randonnée…), le bushcraft est une discipline vivante qui s’adapte à tous et revêt diverses formes.

L’État d’esprit derrière le bushcraft

En fait, ce qui réunit tous les adeptes du bushcraft, c’est l’état d’esprit, la philosophie du bushcraft. En effet, avant toute chose, le bushcraft c’est la vie en harmonie avec la nature. Il y a derrière cela une véritable notion de tolérance et de respect de l’environnement. En bushcraft, l’homme doit s’adapter à la nature, à la forêt, au milieu naturel dans lequel il évolue. Et non pas l’inverse.

À l’heure où la vie frénétique des villes perd son sens, les hommes et les femmes qui s’intéressent au bushcraft recherchent la déconnexion, un retour à l’essentiel. Un retour aux sources. L’idée est d’apprendre à vivre avec ce que la Vie nous donne et nous apporte. Accepter que la Nature possède tout ce qui nous est nécessaire et qu’il suffit d’avoir quelques connaissances, compétences et un peu d’imagination pour vivre en harmonie avec elle, de façon minimaliste.

definition bushcraft

Les techniques qui font partie du bushcraft

Sans rentrer dans le détail, voici un résumé des techniques et des savoirs qui font partie du bushcraft. S’intéresser au bushcraft, c’est s’intéresser et maîtriser :

  • Les techniques pour allumer un feu
  • La construction d’un abri, le froissartage (construire un abri selon méthode scout)
  • La purification et filtration de l’eau
  • Les outils coupants (utilisation et création)
  • Le pistage et la chasse
  • La faune et la flore (connaissances des plantes, des animaux et insectes)
  • La création d’objets

Créer un arc, monter un bivouac, construire une cabane, faire un campement, pêcher, retrouver la trace d’un animal, faire du feu, se nourrir de baies et de plantes… sont des techniques bushcraft qui permettent la vie ou la survie en pleine nature. Pour cela, les bushcrafteurs se servent d’outils qu’ils confectionnent eux-mêmes ou qu’ils peuvent acheter. Beaucoup d’adeptes du bushcraft moderne s’équipent d’outils tels qu’une gourde, pierre à feu, couteau pliants, boussole etc pour faciliter leurs expériences sans la dénaturer. L’équipement militaire, le matériel de randonnée, les kit de survie servent de base au matériel de bushcraft.

Voilà, vous savez désormais exactement ce qu’est le bushcraft grâce à cette définition que nous espérons assez complète. Et pour vous, c’est quoi le bushcraft ? Partagez-nous votre vision en commentaire !



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Fabriquer arc de survie
Comment fabriquer un arc de survie pour le bushcraft ?

décembre 08, 2019

Un arc s’utilise avec des flèches. C’est pour cela qu’il sera question ici de la fabrication de l’arc et de flèches.

La branche de l’arc ne doit pas être trop souple. Elle doit plutôt être assez flexible. C’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser pour la fabrication du bois d’if, d’acacia, de genévrier, de tek, de chêne ou de citronnier. Vous aurez donc besoin d’un bois sans nœuds, boutons ou fourches avec une longueur d’un mètre. Cette longueur peut cependant varier en fonction de de votre taille.

Voir l'article entier

Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft
Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft

novembre 06, 2019

Il est vrai qu’il faut se préparer pour partir à l'aventure. Mais quand il s'agit d'une sortie bushcraft, une bonne préparation est primordiale. Raison pour laquelle, il faudra avoir non seulement préparer son kit de survie mais également des accessoires pour faire la cuisine. Et en matière de cuisine, il est important d'avoir le nécessaire à savoir la grille, la popote et le réchaud. Nous vous invitons à en savoir plus en lisant la suite de notre article.

Voir l'article entier

Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?
Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?

octobre 01, 2019

En règle générale, la hache la scie et la machette auront la même fonction : couper du bois. Pour faire du feu, construire un abri, ou encore fabriquer d'autres outils, vous allez devoir mettre la main à la pâte. Mais le bois que l'on trouve en Europe n'est pas le même que l'on peut trouver en pleine jungle.

Voir l'article entier