La livraison est offerte à partir de 30€ d'achat ! profitez-en !

Quel couteau de survie choisir ?

Quel couteau de survie choisir ?

mai 23, 2019

Le couteau est un ustensile incontournable, c'est la base de la survie. Sans lui, vous allez être très limité quant à vos possibilités. Le couteau de survie vous servira pour toutes sortes de travaux, comme construire un abri, faire du feu, vous nourrir, vous défendre, bricoler... Les applications sont quasiment illimitées. Mais face aux nombreux modèles, vous pouvez être vite perdu. Voici un petit guide pour vous aider à faire votre choix. 

Le couteau, pliable ou à lame fixe ?

La première chose à vous demander, c'est ce que vous voulez faire avec votre couteau : des travaux de précisions, fabriquer des ustensiles ou outils... Dans ce cas, le couteau pliant est tout indiqué. Pour des plus gros travaux ou pour la défense, un couteau à lame fixe, résistant, plus grand, sera préférable. En somme, avoir les deux est une bonne idée.

Le couteau pliant

couteau survie

Il se glisse dans la poche, vous accompagne partout et est discret. Du fait de sa lame mobile, choisissez un couteau pliant de bonne qualité. Les premiers prix risquent en effet de se casser facilement, et vous laisseront dans l'embarras. Parmi les modèles de couteaux pliables ou de couteaux de poche existants, retenons :

  • Le canif, ou couteau de poche. Intemporel, fiable, nos aïeux ne pouvaient pas se passer de lui. Vous pouvez choisir le modèle classique, ou, si le vintage n'est pas votre tasse de thé, un canif remis au goût du jour par les designers. Ce type de couteau pliant peut aussi être muni de plusieurs outils, tel le fameux couteau multifonctions suisse.
  • Le couteau papillon. D'accord, il n'a pas forcément bonne presse. Mais c'est un couteau pliable comme un autre. Pratique, il se replie d'une main (attention aux doigts tout de même, entraînez-vous), et un modèle solide sera un allié tout aussi efficace que ses cousins.
  • Le couteau cran d'arrêt. Dédié, en général, à la défense, il peut néanmoins être utile en condition de survie.

Le couteau à lame fixe

couteau survie

Celui-ci sera plus encombrant, mais indispensable en survie. En effet, certains travaux dans la nature nécessitent du matériel très robuste. Ainsi, faire des trous (oui), chasser, pêcher, couper des cordes ou des branches de bois sera beaucoup plus simple avec un couteau à lame fixe en acier carbone. Cependant, veillez à bien porter votre attention sur la soie de la lame :

  • Le couteau demi ou ¾ de soie. Le prolongement de la lame dans le manche n'est pas complet. Ces couteaux sont un peu plus fragiles, le manche risquant de se casser plus facilement (préférez alors un modèle dans une gamme de prix supérieure).
  • Le couteau pleine soie, aussi appelé couteau full tang. En survie, c'est le modèle le plus vendu, et pour cause. La soie dans le manche est entière, limitant ainsi les risques de casse et de vibrations. De plus, si par malchance, le manche se brise quand même, vous pourrez aisément réparer, ou enrouler de la corde autour pour en faire un manche de fortune.

couteau de survie à lame fixe

Coup de Coeur :
Couteau à lame fixe

  • Lame pleine soie
  • Se transporte partout discrètement grâce au fourreau commando
  • Parfait pour le bushcraft, la survie en pleine nature
  • Pour les aventuriers qui cherchent un couteau de qualité

DECOUVRIR LE COUTEAU

Lame et manche d'un couteau de survie, des éléments fondamentaux

Une fois votre style de couteau choisi, votre réflexion devra se concentrer sur la lame et le manche. Ces deux parties du couteau de survie devront répondre à utilisation forte, et doivent donc être choisies avec soin.

  • La lame : la quasi-totalité des lames sur le marché sont en acier inoxydable. La lame inox est solide et résiste à la corrosion. C'est une option tout à fait correcte et qui a l'avantage d'être à des prix raisonnables. Les lames en carbone, ou recouvertes de carbone, sont un peu plus onéreuses, mais aussi plus robustes, au tranchant qui dure plus longtemps. Quant à celle en titane, elles sont légères et très tranchantes.
  • Le manche. C'est un élément trop souvent sous-estimé. En règle générale, les gens choisissent un manche en fonction de son esthétique, alors qu'il est primordial de choisir un manche ergonomique et antidérapant avant tout.

En effet, vous allez très souvent, en survie, en bushcraft, ou même en randonnée, vous servir de votre couteau. Il doit être confortable, avoir une bonne prise en main, et surtout, ne pas glisser, même par temps humide, afin d'éviter les accidents. Quant aux matériaux, vous trouverez le bois, le plastique, l'acier inoxydable, ou encore le caoutchouc. 

Les couteaux de survie tactiques, militaires ou couteau de chasse

couteau chasse

La grande mode, dans le monde des couteaux de survie, est le couteau dit « tactique » ou couteau militaire, ou même le couteau commando Rambo. On peut y voir là un aspect marketing... Mais ils sont tout de même très intéressants. Leur manche, par exemple, est souvent un modèle d'ergonomie et de sécurité. Les lames sont de bonne qualité, d’une dureté hors du commun, parfois dotées d'un dos cranté, et le tout est souvent agrémenté d’accessoires, comme une boussole, une pierre à feu, des kits de survie...

N'oubliez pas d'inclure dans votre BOB (sac d'évacuation), de quoi aiguiser et affûter la lame de votre couteau. En effet, l’affutage est important pour garder une lame tranchante et précise et ainsi préserver une efficacité optimale.

 



Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Fabriquer arc de survie
Comment fabriquer un arc de survie pour le bushcraft ?

décembre 08, 2019

Un arc s’utilise avec des flèches. C’est pour cela qu’il sera question ici de la fabrication de l’arc et de flèches.

La branche de l’arc ne doit pas être trop souple. Elle doit plutôt être assez flexible. C’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser pour la fabrication du bois d’if, d’acacia, de genévrier, de tek, de chêne ou de citronnier. Vous aurez donc besoin d’un bois sans nœuds, boutons ou fourches avec une longueur d’un mètre. Cette longueur peut cependant varier en fonction de de votre taille.

Voir l'article entier

Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft
Grille, popote, réchaud : choisir le nécessaire pour cuisiner en bushcraft

novembre 06, 2019

Il est vrai qu’il faut se préparer pour partir à l'aventure. Mais quand il s'agit d'une sortie bushcraft, une bonne préparation est primordiale. Raison pour laquelle, il faudra avoir non seulement préparer son kit de survie mais également des accessoires pour faire la cuisine. Et en matière de cuisine, il est important d'avoir le nécessaire à savoir la grille, la popote et le réchaud. Nous vous invitons à en savoir plus en lisant la suite de notre article.

Voir l'article entier

Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?
Hache, scie ou machette pour le bushcraft ?

octobre 01, 2019

En règle générale, la hache la scie et la machette auront la même fonction : couper du bois. Pour faire du feu, construire un abri, ou encore fabriquer d'autres outils, vous allez devoir mettre la main à la pâte. Mais le bois que l'on trouve en Europe n'est pas le même que l'on peut trouver en pleine jungle.

Voir l'article entier